Bien se préparer pour l’inspection : mémo et conseils

Bien se préparer pour l’inspection : mémo et conseils

Inspection rime souvent avec « stress » on ne le sait que trop bien.

insp

Alors pour minimiser l’angoisse au maximum, voici des conseils et un petit mémo pour que le jour de l’inspection rime plutôt  avec « bonne préparation ».

Cet article fait suite à ma propre inspection tombée mi-octobre. J’ai pris énormément de notes et je vais essayer de faire un condensé le plus complet possible pour vous aiguiller.

  1. Les conditions de l’inspection

On entend çà et là des possibles changements dans l’évaluation des enseignants… Pour l’instant, les inspections continuent de se dérouler de la même manière…

Certaines modalités sont propres à chaque inspecteur de circonscription. Certains vous donneront gentiment la date précise, d’autres une fourchette (un râteau plutôt) s’étendant sur toute une période… L’attente peut-être très longue, j’en sais quelque chose. De toute façon, pas d’inquiétude, on ne vous oubliera pas… Lorsque vous allez recevoir votre avis d’inspection, notez bien tous les points mentionnés par l’inspecteur, ce sont souvent leur grandes lignes de conduite…

Et puis, avant d’aller plus loin… Que l’on soit d’accord sur deux choses :

  • Certes, c’est un jugement, mais aussi un moment privilégié pour se remettre en question, dans le postulat que la conclusion de l’inspection soit « juste » Mais une inspection « juste », ça reste difficile… Juger le travail de toute une année, la préparation, les relations entre les pairs… Tout ça en 1h voire 2… C’est toujours discutable. Le but c’est que vous soyez clair avec vous-même, et que vous ayez assez réfléchi à votre organisation pour pouvoir argumenter vos choix.
  • On y gagne quoi ? Quelques mois d’avancement pour gagner 20€ de plus sur le salaire… Est-ce que cela mérite autant de stress… Je pense que ce qui rend ce moment si stressant, c’est inconsciemment le fait qu’on cherche souvent vainement une reconnaissance qui ne vient jamais, et que peut-être ce jour là, il y a un espoir… C’est pourquoi on cherche à être au top, souvent pour donner en 1h tout ce qu’on donne au quotidien avec tant de volonté et d’énergie… J’espère que vous serez remercié à votre juste valeur… Dans le cas contraire, ne déprimez pas, on a déjà l’habitude de passer pour des flemmards… Remettez-vous en à votre conscience professionnelle, c’est le seul pilier qui vous fera continuer !

 

Dans tous les cas, relativisez… A moins d’une erreur gravissime, vous n’allez pas être viré…

Mais faites en sorte d’être bien préparé.

2. A quoi penser avant le jour J ?

  • Donner un aperçu du fonctionnement

Facilitez au maximum la compréhension de l’inspecteur sur votre organisation de classe. Je vous conseille de regrouper dans un classeur toutes les informations nécessaires à une visibilité claire.

outils-classe

Mon classeur de fonctionnement en modèle vierge est disponible ICI et réparti en plusieurs intercalaires :

 

  1. Informations générales : les indispensables contacts collègues/circo/membres RASED + le matériel de classe + fiche du remplaçant où vous expliquez les horaires, les sorties pour suivis extérieurs, les élèves en APC pour la période, infos photocopies, surveillance de cour, planning piscine, décloisonnement, matériel élève et manuels présents en classe.
  2. Les listes : listes élèves (date de naissance, « bobologie », liste générationnelle ou pyramide des âges
  3. Emploi du temps et projets des périodes antérieures : un aperçu du calendrier où vous pouvez reporter vos dates de sorties prévues, vos interventions, l’emploi du temps et vos projets interdisciplinaires ou organisation ( pour ma part j’y insère le fonctionnement de mes ateliers DECLIC, le fonctionnement des jeux-maths, projet littérature/écrit/arts ect), pensez aussi aux projets d’école s’il y en a.
  4. Les programmations de classe : Elles sont normalement affichées dans la classe, mais pour un meilleur confort durant votre séance, évitez lui les déplacements dans la classe en permettant le feuilletage de vos progressions/programmations à partir du classeur.
  5. Facultatif : Les compétences du BO Moi je m’en sers tous les jours donc elles me sont toujours à portée de main. Je n’ai pas imprimé le BO entier, mais un résumé des compétences à acquérir (J’avais commencé à le créer, et puis le merveilleux travail sur le site de Luccia m’est arrivé entre les mains, je vous recommande son travail sur les compétences du BO) + un exemplaire du socle, c’est toujours mieux 😉
  6. Aides/ RASED : On va forcément vous demander ce que vous mettez en place pour la différenciation des niveaux et s’il y a des dispositifs particuliers : Pensez en amont de l’inspection à faire signer vos PPRE si besoin, PAP, signalez par une fiche les éventuelles présences d’AVS, vos demandes de prise en charge RASED, vos comptes rendus de réunion d’équipe…
  7. Les 108 h : Souvent, on pense à notre travail EN classe, et moins EN DEHORS de la classe. Pourtant certains inspecteurs peuvent être très regardants sur ces sujets : détaillez vos heures APC (qui, quand, quels objectifs), vos heures de conseils (maîtres, écoles, planning éventuels de réunion), vos animations pédagogiques, éventuellement pour aller plus loin et montrer l’étendue de notre travail invisible : listez les RDV avec les parents, vos parcours MAGISTERE… Insérez vos notes de réunion, animations…
  8. Coopérative de classe : Peu parlant pour l’inspecteur, mais toujours avoir une trace du budget dépensé/restant…
  9. Documents vierges : sortie d’un enfant malade, fiche d’autorisation absence…
  10. Doc personnelle : documents importants divers : arrêté d’affection, copie de déclaration d’accident, photocopies de mots de parents si conflit pour se protéger
  • Penser aux affichages :

– Les programmations

– L’emploi du temps

– Une liste élève

– INDISPENSABLE : Plan d’évacuation en cas de problème CLAIREMENT VISIBLE

– Affichage de notions : visibilité, pertinence…

 

  • Le cahier d’appel et les cahiers d’élèves

Réfléchissez aux cahiers que vous allez montrer. Certains inspecteurs demandent à voir les cahiers de 2 élèves différents. Ne donnez pas les cahiers de vos deux meilleurs élèves… Donner des cahiers de niveaux distincts qui permettra un aperçu de vos différenciations pédagogiques.

Pensez aussi à votre cahier d’appel : Est-il rempli correctement ?

Le petit plus : Sur la couverture,  j’y ai scotché la répartition des élèves en cas d’absence (une collègue accueille toujours les mêmes élèves) et le rappel des PAI avec le nom, la pathologie et les gestes à faire + où trouver les trousses de secours. Vaut pour l’inspection et les remplacements.

 

  • Pistes de réflexion utiles :

Pensez à relire les grandes lignes du projet d’école : quelles sont les priorités d’enseignements ? On pourrait vous poser la question. Comment travaillez-vous avec vos collègues de cycle ? par niveau ?

Réfléchissez à vos différents espaces de classe : vérifiez le rangement et remémorez-vous les objectifs de chacun. On pourrait vous demander leur utilité.

 

  • L’emploi du temps et l’éventuel questionnaire préparatoire

Quand vous recevez votre avis d’inspection, vous êtes généralement prié de communiquer votre emploi du temps à la circonscription accompagné d’un questionnaire à remplir au préalable ou à présenter le jour J.

De même, celui-ci diffère selon les circonscriptions, mais porte en général sur ces points.

  • Parcours individuel à renseigner
  • Ancienneté dans l’école, éventuellement dans le niveau présent
  • Le matériel utilisé par les élèves
  • Vos modalités d’évaluation, quel système de notation
  • Quels éléments de différenciation pédagogique
  • Quels points vous voudriez aborder lors de l’entretien

 

L’emploi du temps : A partir de ce moment-là, tenez-vous à vos plages horaires et enseignements. Cela ne jouera pas en votre faveur si il ou elle arrive pour voir des maths et que vous avez prévu arts plastiques… A moins de savoir argumenter le changement…
Sur ce point, ceux qui connaissent la date exacte sont largement plus sereins ! Pour les autres, ne sous-estimez pas votre inspecteur : il ou elle peut venir sur N’IMPORTE QUEL CRENEAU : APC, arts plastiques ou même passer une heure au froid dehors pour assister à votre séance de sport (je suis bien placée pour le savoir ^^)

 

Conseils pour le questionnaire : Lors de la rédaction des réponses, demandez-vous toujours comment argumenter telle ou telle chose : pourquoi choisir un classeur pour ces matières, pourquoi cette notation, quelles en sont les limites, à quels moments vous différenciez les séances, comment vous gérez votre présence pour chacun ( surtout en multi-niveaux).

La dernière question sur d’éventuels points à aborder est plus sensible : 2 choix s’offrent à vous

 

Ne rien écrire :

le + : vous ne vous enfoncerez pas une épine dans le pied en évoquant un sujet sur lequel vous aimeriez avoir son avis, ce qui peut lui donner des preuves de faille dans votre organisation

Le – : Il ou elle peut s’engager sur un sujet qui pourrait vous mettre dans une situation inconfortable où le temps de réflexion est proche de 0 …

 

Ecrire un ou deux points :

Le + : Vous avez choisi votre terrain, vous avez des arguments à avancer, c’est un avantage. Cela peut être aussi perçu comme une preuve d’une réflexion sur le métier et une remise en question pour vouloir progresser..

Le – :  Vous lui demandez un avis, un conseil, il peut considérer cela comme un axe de travail pour la prochaine évaluation et vous lui donner d’autres possibilités de vous dire que vous n’êtes pas au top…

Très sincèrement, je ne vous orienterai pas sur ce choix, je ne sais pas si le mien a été vraiment judicieux…

       3. Le jour J ?

Respirez, souriez, faîtes de votre mieux ! Sachez que c’est l’attente qui est stressante, bien plus que l’inspection en soi une fois qu’on est dedans, c’est parti…

  • La séance :

Introduisez la personne à la classe : « X vient pour voir comment on travaille dans la classe, donc on se comporte comme d’habitude, Il ou elle pourra éventuellement passer voir votre travail, vous posez des questions. Soyez comme d’habitude ». Libre à vous de leur annoncer sa venue en amont : On entend parfois « ah c’est elle, la dame dont vous avez parlé » «  ah, oui, c’est vrai c’est aujourd’hui qu’on doit être bien sages » … qui ne mettent pas forcément en valeur.
Pour ne pas être dérangé dans votre séance, pensez à lui apporter tout le nécessaire :

  • Cahier de fonctionnement de classe
  • Cahier journal
  • Cahier d’appel
  • Exemplaires de cahiers élèves
  • Préparations + la préparation du jour avec les supports pour pouvoir suivre autant que les élèves.
  • Outils de différenciation : tableaux de maths, outils d’écriture…Voici mon mémo utile pour la préparation à l’inspection

 

Lors de votre séance : Tenez-vous à ce que vous avez prévu. Ne vous lancez pas dans des prolongements qui s’illuminent d’un coup dans votre tête et ne demandez pas à vos élèves d’effectuer des tâches qu’ils n’ont pas l’habitude de faire généralement.

Exemple : Ils n’écrivent ordinairement jamais les questions, vous savez que c’est mal, mais le timing est trop serré. Si le jour de l’inspection vous vous dites, le mieux c’est d’écrire les questions… Chute assurée… Vous allez avoir 10 000 questions à gérer. Des situations comme celles-ci il y en a des tonnes… Restez vous-mêmes, ce que vous demandez aux élèves doit aussi correspondre à leurs habitudes…

 

Soyez à l’écoute de vos élèves, mais ne négligez pas la tenue de classe. Sans allez jusqu’à monter le volume et s’énerver, montrez aux élèves s’ils vont trop loin.

La présence d’une tierce personne peut influencer le comportement des enfants dans les deux sens : certains vont être impressionnés et vous les sentirez plus calmes que d’habitude, d’autres vont en profiter pour vous pourrir la vie ou tester au maximum – surtout s’ils vous sentent en position inconfortable – Gérez votre classe calmement mais fermement. Et s’il doit y avoir sanction selon vous, faites le. On pourrait vous reprocher de la négligence ou un manque de fermeté si vous ne réagissez pas justement.

 

  • L’entretien

Vous avez fait le plus dur : La deuxième partie est plus facile à gérer mais vous êtes déjà bien rincé(e) de vos séances… Courage, ce sera bien fini.

Sur cette partie, n’hésitez pas à mettre en avant toutes vos astuces, vos manières de procéder… Tout ce qui peut mettre en évidence votre professionnalisme.

En revanche, restez honnête. Vous savez répondre à sa question ou argumentez, foncez.

Par contre, évitez les réponses qui vous emmèneraient en terrain ennemi… Vous  ne savez pas comment vous auriez pu faire autrement ? Dites-le simplement plutôt que d’empirer votre situation…

Bref, à moins de tomber sur un acariâtre froid et insensible, l’inspection doit se vivre comme une échéance permettant de réfléchir sur ses démarches personnelles et voir réellement où on en est. Pour les débutants, voyez cela comme des conseils pour vous aider à améliorer vos conditions de travail.

 

  • La note :

Certains diront que c’est important, d’autres pas… Personnellement, je n’y prête pas beaucoup d’attention… elle se calcule selon vos échelons…

Alors que vous passiez H24 à l’école pour établir des projets de folie, que vous soyez le meilleur enseignant du monde ou pas, vous serez toujours moins bien noté que certains collègues qui ne foutent rien mais qui sont à l’échelon supérieur… C’est dommage, mais c’est bien la réalité.

On en revient à la reconnaissance, qu’on ne doit finalement attendre que de nous-même : Ai-je fait mon maximum encore aujourd’hui pour mes élèves ? Si la réponse est oui, alors demain vous pourrez vous lever fier pour aller les retrouver…

J’espère vous avoir aidé à y voir plus clair et avoir fait émergé toutes les réflexions qui vous seront utiles en ce jour particulier d’inspection.

Vos commentaires sont toujours les bienvenus – pour des ajouts, des avis perso, des vécus  — n’hésitez pas 😉

9 Avis

  1. THILY 2 années ll y a

    Très bon travail. Je suis inspectée à la rentrée d’octobre et je me suis inspirée de ton travail pour faire mon propre classeur. Merci.

  2. Mac Donald 2 années ll y a

    Excellent ! Merci beaucoup !

  3. Nicollet 2 années ll y a

    Depuis 5 ans que je suis enseignante je N avais lu aucun doc sur L inspection.
    Je ne suis pas inspectable mais c est appréciable.
    Merci, bonne journee

  4. Nath 2 années ll y a

    Demain Inspection pour moi….ça m à fait un bien fou de lire cet article ce soir… génial.. merci

  5. Virginie 2 années ll y a

    Merci pour cet article ! Je suis inspectée la semaine prochaine…

  6. angy 2 années ll y a

    Ai-je fais le maximum pour mes élèves ? C’est libérateur !

  7. De Paepe 2 années ll y a

    Bonjour, je n’arrive pas à avoir votre classeur de fonctionnement en modèle vierge réparti en plusieurs intercalaires en cliquant sur le texte … pourriez-vous me l’envoyer sur mon adresse mail si vous avez le temps car je vais être inspectés. …merci

    • Auteur
      Profissime 2 années ll y a

      Corrigé ! Merci et bonne inspection

  8. Fabre 4 mois ll y a

    Merci beaucoup !
    J’ai ma toute première inspection ou rdv de carrière comme on doit dire maintenant. Et ça me permet de dédramatiser. C’est vrai quel est le plus gros risque ??? Et je sais que par rapport à mon échelon je n’aurais pas de note sensationnelle, donc no panique !
    Je suis ZIL donc pas évident de réunir toutes les conditions favorables.
    Encore merci, c’est vraiment ce que j’avais besoin de lire juste avant : )

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*